Découvrir
le netlinking
en seo

Nous contacter

Netlinking SEO : tout ce qu’il faut savoir

 

Améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherches : de nombreuses entreprises y travaillent avec acharnement. C’est d’ailleurs, un passage obligé pour booster sa notoriété et ses ventes. Le netlinking a donc été développé par les référenceurs. Aussi appelé linkbuilding, il s’agit d’augmenter le nombre de liens hypertextes dirigeant vers le site web de l’entreprise. Plusieurs méthodes permettent d’y parvenir pour bénéficier de tous les avantages du netlinking. Et il y a également des erreurs à éviter.

Histoire du netlinking

L’histoire du netlinking en quelques mots

On ne peut plus concevoir notre quotidien sans internet qui est une véritable source d’informations pour tout le monde. Il rassemble le monde entier qui peut désormais communiquer, partager et interagir grâce à des supports de communications comme l’ordinateur, les Smartphones et les tablettes. Internet permet alors la connexion de ces canaux avec des serveurs. Et cette connexion se fait par des liens. Ensuite, le sociologue américain et précurseur de la technologie de l’information, Theodor Holm Nelson a inventé l’hypertexte en 1965. Il définit un hypertexte comme « Un document ou un ensemble de documents contenant des unités d’information liées entre elles par des hyperliens. Ce système permet à l’utilisateur d’aller directement à l’unité qui l’intéresse, à son gré, d’une façon non linéaire. » 1

Ted Nelson rajoute qu’il s’agit d’un réseau regroupant des documents numériques littéraires interconnectés avec comme caractéristique de ne pas être séquentiel.

Ensuite, dans les années 80, Timothy John Berners-Lee, un informaticien britannique a inventé la réalisation du principe de l’hypertexte développé par Ted Nelson. Ainsi, il a créé le Word Wide Web ou le www qui figure sur les adresses de sites. Les liens forment donc la base de l’hypertexte et du web en général. Aussi, avec les liens, l’internaute peut naviguer d’un site ou d’une page à l’autre sans avoir besoin de sortir du site en question.

Si l’on suit cette logique, les liens constituent la raison d’être du web sans lesquels il n’existerait pas. C’est alors pour cela que les principaux moteurs de recherche comme le géant Google ont intégré le lien comme l’un des critères importants pour assurer la visibilité d’un site sur son moteur de recherche. Les campagnes et stratégies de netlinking sont donc nées.

Le Netlinking en 2021

Pour le référencement naturel ou SEO, le netlinking se définit comme un ensemble de techniques et pratiques permettant de faire le lien entre plusieurs sites afin de constituer un réseau. Le netlinking est l’un des critères importants imposés par Google pour espérer obtenir les meilleures places sur les résultats de recherche. C’est donc un point important à intégrer dans sa stratégie SEO. Il vise à booster la notoriété du site par l’acquisition de backlinks. Ces derniers, traduits en liens entrants ou liens externes, sont des liens provenant d’autres sites et qui pointent vers le vôtre. Les backlinks sont à différencier des liens internes qui lient deux pages d’un même site.

Demander plus d’info

Netlinking en 2021

Rôle

Le rôle des Backlinks dans une stratégie SEO

Notez que le succès d’une page web et d’un site dépend des liens qui s’y trouvent dans la mesure où Google évalue l’autorité de votre site en se référant à ces liens. Ainsi, un site avec des liens de mauvaise qualité n’aura pas de succès du point de vue référencement naturel. La réputation de la page dépend des backlinks. Le fait qu’un site réussit à obtenir des clics de plusieurs personnes différentes signifie qu’il s’agit d’un site de confiance. C’est comme une sorte d’avis positif sur le site qui fera que l’internaute sera en confiance étant donné que d’autres ont consulté le site avant lui. Ils seront à peu près sûrs de trouver ce qu’ils cherchent dans le site en question.

Et justement, Google considère ces taux de clics comme des votes provenant de l’internaute sur la qualité du contenu de la page. Et ce taux de clic, les backlinks y sont pour beaucoup.

Prenons un exemple simple. Lorsqu’une personne souhaite rénover sa maison, elle va chercher sur la toile, l’entreprise de confiance qui pourra répondre à ses besoins et attentes. Pour cela, elle va se fier aux avis de l’internaute sur la qualité de la prestation, la maturité des artisans, le prix, etc.

Google se fie à ces backlincks semblables à des avis des internautes pour améliorer ou non le classement du site ou de la page qui sera considérée comme plus fiable ou pas du tout.

Les différents types de backlinks

Dans le netlinking, il existe différents types de backlinks à connaître pour améliorer son positionnement sur les SERP. Pour rappel, Google utilise des robots qui vont indexer chaque page du site pour pouvoir connaître la pertinence de leurs contenus.

icon

Le lien Nofollow

Le lien Nofollow est un type de lien en backlink. Ce dernier n’a aucun impact sur l’amélioration du positionnement d’un site sur un moteur de recherche. En effet, il est présent, mais ne sera pas suivi par les robots d’indexation. On reconnaît ce type de lien avec la balise rel= «nofollow».
Pourquoi avoir besoin de mettre ce type de lien dans un contenu ? Un backlink nofollow est à utiliser lorsque le contenu de la page vers laquelle il pointe n’est pas fiable. C’est également le cas lorsque le site souhaite davantage d’exploration venant des robots d’indexation.

icon

Le lien Dofollow

À l’opposé du lien Nofollow, il y a le lien Dofollow qui est un attribut HTML pour autoriser les robots de Google à suivre le lien hypertexte. Ainsi, Google va analyser le lien dofollow contenu sur la page. Les liens de ce type apportent beaucoup au référencement SEO de votre site qui obtiendra un Page Rank élevé. Comme expliqué plus haut, plus vous avez des utilisateurs qui font le lien vers votre page plus Google détermine ses vrais atouts. Dans la pratique, obtenir un lien Dofollow d’un site peu connu ou d’un site populaire apportera toujours au référencement. Néanmoins enrichir sa Page Rank avec un lien Dofollow d’un site avec une forte autorité comme Wikipédia est le must.
Un lien Dofollow se reconnait par l’attribut rel=«dofollow».

icon

Le lien sponsorisé

Par ailleurs, citions les liens sponsorisés qu’on nomme aussi liens payants. L’attribut rel=«sponsored» doit figurer sur le lien lorsqu’il s’agit d’un backlink payant pour que les robots puissent savoir qu’il s’agit d’un lien sponsorisé. Les règlements de Google imposent aux propriétaires de site d’intégrer cet attribut au lien à suivre vers son site s’il a payé ou donner quelque chose en échange de ce lien. Les liens sponsorisés n’obtiennent pas de Page Rank. Ceux qui ne respectent pas l’inscription de cet attribut seront sanctionnés.

icon

Le lien UGC

Les UGC profitent aux entreprises qui souhaitent réduire le coût des contenus notamment ceux se rapportant à l’hébergement, la modération et la maintenance. En effet, ces contenus ont été générés par les utilisateurs. Comme autre avantage, les UGC permettent d’exploiter de manière gratuite, des propos et des contenus de type avis, recommandations, etc. qui peuvent accroitre le taux de fidélisation de l’entreprise. Dans un site web, les robots de Google ont besoin que les webmasters utilisent l’attribut rel=«ugc» pour les avertir qu’il s’agit de backlinks placé dans un contenu généré par les utilisateurs. Il peut s’agir des forums ou des plateformes communautaires.

icon

Le lien d’autorité

En netlinking, il y a également ce que l’on appelle lien d’autorité. Ce type de backlink renvoie à des liens issus de pages reconnues. Ces dernières sont à la fois populaires et fiables ce qui fait qu’elles constituent une réelle valeur ajoutée à votre site web. Néanmoins, en règle générale, ces liens d’autorité seront difficiles à obtenir si les contenus de ses propres pages ne sont pas eux-mêmes de qualité. En effet, ces sites d’autorités ne vont pas recommander n’importe qui. Le principe reste le même pour tout le monde : ne recommander que des sites web pertinents qui répondent aux besoins des utilisateurs.

icon

Le lien toxique

À part les liens d’autorité, vous avez les liens toxiques qui, au lieu d’améliorer le référencement du site, nuisent à son classement. Dans le netlinking, ce type de liens provient des sites peu fiables qui n’ont aucune autorité. Ce sont également des liens qui atterrissent sur des sites qui utilisent des techniques interdites par Google pour pouvoir obtenir un meilleur classement sur la page de résultats.

Marketing Strategies

Marketing Strategie

Beaucoup se demande si faire du netlinking est toujours aussi intéressant pour améliorer le référencement naturel de ses pages et de son site web.

La réponse est OUI, elle conserve son importance malgré qu’il soit inondé dans les centaines de critères de référencement stipulés par le principal moteur de recherche Google.

Rappelons-le, le fondement du netlinking se base sur la popularité d’un site. En effet, plus le site sera cité et mentionné, plus il gagne en popularité. Et comme nous l’avons vu plus haut, un site recommandé contenant davantage de liens de qualité sera reconnu par Google comme un site pertinent à placer sur les premières pages des résultats de recherche.

Besoin de stategie?

Continuer ou se passer du netlinking ?

Maintenant, l’on peut aussi se demander si mettre de côté le netlinking signifie que son site ne figurera jamais en première page ?

Ne pas faire de netlinking peut être un frein au référencement d’un site web. Cependant, il est possible de gagner sa place en première page même sans trop s’y attarder. Tout dépend donc de chaque cas.

Notons qu’il est tout à fait possible pour un site web d’obtenir rapidement une très bonne place en première page en soignant tout simplement son contenu. Ce cas est fréquent pour les sites qui souhaitent se positionner sur un mot-clé précis qui ne présente pas trop de concurrence.

De moment que l’on choisit une requête très concurrencée, il devient beaucoup plus difficile de se référencer même si l’on produit des contenus pertinents, à jour régulièrement et respectant toutes les exigences des robots d’indexation. Toutes les techniques à disposition doivent être exploitées pour atteindre cet objectif de référencement en première page. Dans cette situation, le netlinking doit être pris en compte.

Le netlinking avant avril 2012

En avril 2012, l’indétrônable Google a mis en marche son filtre Penguin dont les attributions étaient de repérer les liens de mauvaise qualité marqués dans les pages et les sites web. Le filtre pénalise ensuite les sites en présence de ces liens non conformes. Si ce filtre a été mis en place, c’est pour en finir avec les webmasters qui faisaient des pratiques interdites de netlinking pour pouvoir améliorer leur référencement.

Parmi ces techniques peu commodes, certains ont automatisé leur netlinking. Beaucoup ont également utilisé de faux liens et d’autres se sont servi des annuaires. Cette pratique est appelée à l’époque du netlinking massif. Par ailleurs, l’utilisation de liens qui n’ont rien à avoir avec le contenu traité par le site ou la page ainsi que la sur optimisation des ancres figurent également parmi les pratiques faites avant la naissance de ce filtre.

La recherche de qualité après Penguin

Des changements ont eu lieu après Penguin où les propriétaires de sites se sont plus consacrés à la recherche de qualité de leurs contenus, le critère cher à Google dont l’objectif est de satisfaire l’expérience utilisateur de l’internaute. Les sanctions à l’encontre des sites web qui effectuent les pratiques cités au-dessus ont aussi participé à l’amélioration des qualités des contenus.

Le netlinking reste d’actualité

Pourquoi le netlinking est toujours aussi important de nos jours si l’on se réfère au linkbuilding, autrement dit : le netlinking pour booster la réputation auprès des utilisateurs tout en gagnant en expertise et en qualité de contenus. Tous ces avantages expliquent pourquoi il faut éviter de bâcler son netlinking avec des backlinks de qualité médiocre. Il faut se rappeler que Google accorde plus d’importance à la qualité qu’à la quantité.

Voici quelques raisons qui expliquent pourquoi il est toujours aussi utile de continuer à faire du netlinking et de mettre en place une stratégie performante.

Dans la pyramide du référencement naturel, les liens occupent le sommet, suivent ensuite, les contenus, la structure et enfin la stratégie.

Google ne cesse de faire des mises à jour. C’est par exemple le cas des MAJ majeures de 2020 et 2021 comme Google EAT qui a un impact direct sur le netlinking. Google EAT a comme principe d’emmener les webmasters à utiliser des backlinks issus de sites web à forte notoriété avec des contenus pertinents et utiles tout en évitant la suroptimisation qui est prohibée. Trop de liens d’autorités dans une page vont entrainer le déclassement du site qui va perdre des positions sur le moteur de recherche. Notez également que Google apprécie les techniques les plus naturelles possibles. Pour cela, le mieux est d’agir intelligemment en mélangeant les liens populaires avec ceux qui ont une visibilité moins importante.

Pour mettre toutes les chances de son côté avec le netlinking, il faut savoir exploiter différents éléments en ne citant que le transfert de jus SEO qui est le fait de transférer la notoriété entre les sites en se servant de liens.

Dans ne le netlinking, on distingue le jus de lien externe qui est constitué par des liens avec un potentiel important issu de liens externes. Ces liens redirigent vers les pages de son site. C’est ce jus de lien qu’il faudra répartir sur son propre site web en recourant à un système de maillage interne. Ensuite, il y a le jus interne qui n’est autre que le maillage interne et doit être parfaitement exécuté pour obtenir un fort taux de jus de lien à redistribuer par la suite.

Les précautions à prendre avec le netlinking

Précaution SEO
Demander un devis

Différentes précautions sont à prendre avec le netlinking.

  • Se conformer aux standards de Google

    Premièrement, il faut toujours se référer aux exigences des moteurs de recherche. Les algorithmes de Google bannissent par exemple les pratiques qu’ils jugent grossières et sans authenticités.

  • Sélectionner des liens de qualité

    Ensuite, il faut faire très attention dans le choix des liens à insérer dans ses contenus en tachant de bien sélectionner le site en question. A cet effet, il est toujours nécessaire de procéder à l’analyse du site pour juger de sa qualité, notamment de la qualité de ses métriques Trust et Citation flow ou encore son Domaine Authority. Ce dernier permet de mesurer la position du site web sur les moteurs de recherche. Avec un scoring entre 0 et 100, vous pourriez évaluer la pertinence de son positionnement en quelques minutes.

  • Des backlinks qui traitent les mêmes thématiques que son site web

    À part ces bonnes métriques, il est tout aussi nécessaire d’opter pour des sites web qui traitent des thématiques proches des vôtres. Aussi, tous les liens ne sont pas forcements pertinents pour vos pages même si les backlinks ont réussi le test du Domaine Authority, Trust flow et Citation flow ou que le site soit populaire.
    Il est important de réitérer l’importance de la qualité des backlinks dans la mesure où non seulement, ils seront parfaits pour votre référencement naturel, mais en plus, ils permettent à votre site, de survivre. En effet, les liens de mauvaise qualité entrainent un blocage voire la fermeture du site web.
    Si l’on ne se sent pas encore tout à fait prêt à se lancer tout seul dans une campagne de netlinking, il est toujours conseillé de faire appel à une agence professionnelle ou à la limite demander conseil à des experts du netlinking.